CONNEXION

INSCRIPTION

créer un compte

rapide et gratuit !

Nouveautés en préparation ajoute glapatsnap sur ton snapchat !

Rejoins Glapatate sur Twitter Rejoins Glapatate sur Snapchat Rejoins Glapatate sur Facebook

connexion

annuler

Ce site utilise des cookies pour une navigation optimale et des cookies tiers pour une expérience personnalisée.

Adresses - Associations  

Suis-je bisexuel -le ?

Introduction :

>> Certains d’entre nous éprouvent des sentiments amoureux à la fois envers les garçons et les filles. Tu penses être hétérosexuel-le ou homosexuel-le, avec toutefois le sentiment de n’être aucun des deux, et d’être les deux à la fois. Tu t'es sans doute senti-e concerné-e par les questions précédentes mais en même temps, tu t'es senti-e étranger. Une autre définition te conviendrait davantage : bisexuel-le ! C’est aussi possible, et c’est à toi en particulier que s’adresse cette page.

La bisexualité : c'est quoi ?

>> De même que l’hétérosexualité se définit par l’attrait exclusif des personnes de sexe opposé, l’homosexualité par celui des personnes de même sexe, la bisexualité se caractérise par l’attrait des deux sexes. De la même façon, cette sexualité ne se réduit pas au seul attrait physique mais permet les mêmes sentiments amoureux et les mêmes investissements relationnels. Une personne bisexuelle peut s’éprendre indifféremment d’un homme ou d’une femme, et vivre avec cette personne une relation amoureuse accomplie.

>> Profitant du mouvement d’affirmation gay et de l’émergence d’une relative tolérance sociale à ce sujet, l’identité bisexuelle est en voie d’affirmation. Les bisexuel-les doivent affronter au quotidien un préjugé lourd de conséquences sur leur vie affective : celui qui associe bisexualité et instabilité. Parce qu’elle possède une ambivalence affective, on n’aura pas assez confiance pour s’engager dans une relation avec une personne bisexuelle, selon l’idée qu’on ne sera pas en mesure de satisfaire entièrement ses besoins.

Pourtant, ce n’est pas parce que les bis sont sensibles aux deux sexes qu’ils seront plus infidèles ou instables que les "monosexuel-les" ! La fidélité est un choix de vie indépendant de l’identité affective. Chacun en est capable dans la mesure où sa relation le satisfait.
- Il y a des bisexuels totalement monogames, qui vivent une relation sexuelle et affective avec une seule personne, peut-être avec des personnes de sexe différents au cours de leur vie, mais toujours selon les principes de la fidélité.
- D’autres vivent avec un-e partenaire et ont de temps à autre une aventure avec des personnes d’un sexe différent.
- D’autres encore vivent deux histoires simultanément avec deux partenaires de sexe différent. Tout cela ne veut pas dire qu’un « bi » est différent d’un « hétéro » ou d’un « homo ».
Les relations de couple dépendent des choix de chacun et non de leur orientation sexuelle ou de leur sexualité.

Suis-je bisexuel -le ?

>> Au départ, il n’est pas forcément évident de se définir bisexuel(le). La plupart d’entre nous ont d’abord cru être et/ou vécu comme des hétérosexuels ou des homosexuels à part entière, avant de tomber un jour amoureux d’une personne de sexe opposé, et ce suffisamment pour prendre conscience de leur ambivalence et remettre leurs convictions d’identité en question.

Après quelques relations hétérosexuelles et homosexuelles, il paraît évident que nous ne pouvons nous identifier complètement à l’une ou l’autre de ces "étiquettes". Peut-être, comme l’avancent certaines théories, les humains sont-ils tous des bisexuels qui s’ignorent... ? Toujours est-il que cette phase d’incertitude est très déstabilisante. Cette instabilité initiale est due au tabou qui règne sur la question, et ne se produirait pas si la représentation de la sexualité humaine n’était pas réduite à sa seule composante hétérosexuelle.

Il n’y a pas mille questions à vous poser pour savoir qui vous êtes : songez à ce qui vous plaît, regardez si ce sont les garçons ou les filles qui vous attirent, qui vous observez dans la rue, sur qui vous fantasmez... Et si vos sentiments ne sont pas exclusifs, alors il y a de fortes chances pour que vous soyez bi !

Certains ont d’abord cru être homosexuels, et ont traversé les affres du coming-out. Il leur a alors été plus facile par la suite de corriger leur identité sexuelle. Cependant, la prise de conscience de la bisexualité peut-être aussi lourde à porter que l’homosexualité si vous avez cru être exclusivement hétérosexuel et êtes toujours apparu sous ce jour-là. Les conseils donnés dans ces pages, notamment "Suis-je lesbienne" ou "Suis-je gay" vous concernent alors également. Toutefois, il convient d’attendre d’être certain de votre identité avant d’en faire état.

En résumé :

>> La bisexualité commence à faire entendre sa voix. Il est important que les jeunes bisexuels puissent se reconnaître plus facilement et que leur bisexualité soit respectée par leur entourage, au même titre que l’hétérosexualité et l’homosexualité.

Il est aussi important de faire tomber les préjugés, afin que les bis aient une chance de fonder une relation stable s’ils le souhaitent. La confiance de l’entourage est un facteur prépondérant de réussite.

Sur le forum :

Partage ton point de vue sur le sujet avec les autres glapers du forum :

Pose tes questions à Sheila Moor !

Pose ta question à notre sexologue, elle te répond en privé ! Avec Sheila : pas de langue de bois !

Pose lui ta question - Son twitter

La phrase du jour !

Quand on entend ce qu'on entend et quand on voit ce qu'on voit, je suis bien contente de penser ce que je pense!

Propose ta phrase - Vote

Ton horoscope du jour

C'est le jour parfait pour faire le trie, le ménage, de tirer les choses au clair en somme.

Autres signes

sexualité jeunes - témoignages - articles - rencontres jeunes gay - forum - horoscope gay - contact
trouver une association gay en France - site de rencontres tolérant