CONNEXION

INSCRIPTION

créer un compte

rapide et gratuit !

Nouveautés en préparation ajoute glapatsnap sur ton snapchat !

Rejoins Glapatate sur Twitter Rejoins Glapatate sur Snapchat Rejoins Glapatate sur Facebook

connexion

annuler

Ce site utilise des cookies pour une navigation optimale et des cookies tiers pour une expérience personnalisée.

Adresses - Associations  

Suis-je gay ?

Définition :

>> Le terme « homosexuel » désigne les personnes, hommes ou femmes, qui sont physiquement et/ou sentimentalement attiré(e)s par des personnes de même sexe. Le mot « gay » en est un synonyme, qui lui est généralement préféré parce qu’il ne contient pas de référence au sexe.
L’attirance envers quelqu’un du même sexe n’est pas anormale. Beaucoup de gens l’ont ressentie au moment de l’adolescence ; alors qu’elle n’est qu’un passage pour d’autres, certains gardent cette attirance tout au long de leur vie.
Parfois, elle porte à la fois sur les hommes et sur les femmes : on parle alors de bisexualité.

Comment es-tu venu à te poser cette question ?

>> L’adolescence n’est pas un passage facile. Elle voit naître en nous des sentiments souvent très forts, nouveaux et parfois troublants, que les parents saisissent vaguement et ne comprennent pas forcément. De nouvelles perspectives s’ouvrent à toi, mais en même temps tu t’aperçois que tu ne ressens pas tout à fait cette attirance envers les filles qui parait si évidente aux garçons de ton age. Pourtant cela ne t’empêche pas de ressentir un besoin d’amour, à recevoir et à donner, qui contraste souvent avec le train-train quotidien.

Ainsi, tu as pu constater que tu étais parfois mal à l'aise lorsque tu te trouves en présence de garçon plutôt que de filles. Cette sensation tu n’arrives pas à l’identifier, mais tu penses de plus en plus que c’est une attirance que tu n’arrives pas bien à contrôler. Tu es donc venu à t’interroger sur ta sexualité.

Là encore il y a différentes origines à cette attirance. Tu peux être attiré par un garçon parce que tu as pour lui des liens amicaux très forts, une vraie complicité qui n’ont pas forcément de rapports directs avec ton orientation sexuelle. Tu peux également te questionner vis-à-vis de ta façon de regarder les garçons de ton entourage, alors saches que même si beaucoup de garçons ne veulent pas le reconnaître, tout le monde a besoin de se comparer afin de trouver son style, sa personnalité, son identité, et encore plus chez les ados.

Maintenant, à l’age de l’adolescence il arrive aussi que l’on s’aperçoive clairement que c’est bien un sentiment amoureux qui est à l’origine de cette attirance. Là encore, cela peut être que temporaire, l’homosexualité n’est peut être qu’un passage… comme elle peut être ta véritable sexualité.

Dans tous les cas, il faut bien que tu te dises qu’il n’y a pas de sexualité meilleure qu’une autre. La sexualité n’est pas une question de choix, et c’est aussi pour cela qu’on ne peut pas l’influencer au gré de sa volonté. On ne décide pas d’être hétérosexuel tout comme on ne décide pas d’être homosexuel. Le seul choix qui t'es offert c'est donc de vivre ta sexualité sans prises de tête !

Le profil gay :

>> Notre point commun est, nous l’avons dit, d’être attirés par d’autres hommes. Au-delà, toute la palette des différences politiques, culturelles, ethniques... est possible. Il y a en définitive autant de façons d’être gay qu’il y a de gays.

En effet, contrairement à ce que l’on peut entendre dire, il n’existe pas un profil type de l’homosexuel. De nombreux clichés sont encore très répandus tel que les homosexuels auraient été des enfants trop choyés par leur mère, souvent éloignés d’une présence paternelle, ayant plus d’amies que d’amis… Il faut savoir que de nombreuses enquêtes ont été menées afin de mettre en évidence des similitudes dans le cadre de vie des homosexuels qui n’ont débouché sur aucunes conclusions convaincantes.

Phénomène assez récent, l’homosexualité semble de plus en plus intéresser les médias, mais surtout pour son côté festif. Là encore, les divertissements qu’ont pu proposer des grandes chaînes publiques ou encore l’inauguration de rayons gays dans les grands magasins culturels, tendent à faire croire à une uniformité des goûts des homosexuels. Les homosexuels n’ont pas de goûts particuliers, leur en attribuer serait purement faire preuve de ségrégation .

>> Statistiquement, on considère qu’une personne sur dix est homosexuelle (gay ou lesbienne). Cela signifie qu’il y a de grandes chances pour qu’une ou plusieurs personnes gays ou lesbiennes soient présentes dans un rassemblement. Et pourtant, bien que les gays soient souvent mêlés aux hétérosexuels (que ce soit dans le cadre familial, du travail, ou des loisirs), leur sentiment de différence les conduit souvent à se taire.

De plus, les gays ne fréquentent pas tous le «milieu», vous les rencontrerez au travail, à la piscine, au théâtre, etc... Préférence sexuelle mise à part, leur vie et leurs fréquentations ne se différencient guère de celles des hétéros. Les gays sont partout...

En résumé :

>> Savoir si l’on est gay peut prendre du temps. En effet, l’attirance pour des personnes du même sexe peut évoluer dans le temps, et n’être pour certains qu’un passage transitoire. Si cela n’est pas clair pour toi pour l’instant, ne considères pas ce flou comme anormal. Il fait partie de ton évolution personnelle, et te prendre la tête n’est probablement pas le meilleur moyen de tirer les choses au clair. Laisses toi du temps, cherches à savoir qui tu es sans forcer ton caractère et tu vivras au mieux ta sexualité.

La question « suis-je gay ? » ne devrait pas être posée, dis-toi simplement qu’on ne peut pas y répondre de façon pertinente. Si tu te sens physiquement attiré par quelqu’un du même sexe, ne te colles pas automatiquement cette étiquette « homosexuel ».

Aussi la seule façon de vivre avec son orientation sexuelle de façon épanouie, c’est de l’accepter telle qu’elle est, elle n’est pas le fruit d’un choix : homosexuel/hétérosexuel, on ne peut donc pas la remettre en question.

Enfin dis-toi que tu n’es pas le premier à te poser cette question et que tu n’es pas seul face à cette interrogation. Libre à toi de contacter une association, une infirmière scolaire ou même un adulte en qui tu as confiance, si tu as besoin de parler de ton homosexualité.

Pose tes questions à Sheila Moor !

Pose ta question à notre sexologue, elle te répond en privé ! Avec Sheila : pas de langue de bois !

Pose lui ta question - Son twitter

La phrase du jour !

Quand on entend ce qu'on entend et quand on voit ce qu'on voit, je suis bien contente de penser ce que je pense!

Propose ta phrase - Vote

Ton horoscope du jour

C'est le jour parfait pour faire le trie, le ménage, de tirer les choses au clair en somme.

Autres signes

sexualité jeunes - témoignages - articles - rencontres jeunes gay - forum - horoscope gay - contact
trouver une association gay en France - site de rencontres tolérant